≡ Menu

Pourquoi existe-t-il autant de chargeurs et câbles différents?

L’industrie du cellulaire et de l’électronique ont pourtant signé des conventions d’uniformisation, mais les différents chargeurs et prises bizarres continuent d’affluer. Chaque fois que nous nous procurons un nouveau bidule électronique, nous constatons que le chargeur et son embout sont différents et non-réutilisables. N’est-il pas temps de standardiser ces appareils comme l’industrie l’a fait pour le VHS, CD, DVD et même l’électricité au début du 20e siècle?

Effort de standardisation

En 2009, plusieurs initiatives gouvernementales, de consommateurs et de l’industrie électronique ont abouti à une spécification commune d’alimentation externe (External Power Supply ou EPS) pour une utilisation avec les téléphones mobiles vendus dans l’Union européenne. Bien que la conformité est volontaire, 10 fabricants de téléphones mobiles dont Apple, LG, Motorola, NEC, Nokia, BlackBerry, Samsung, Sony Ericsson ont signé ce protocole afin de développer et de formaliser les normes techniques nécessaires afin de rendre leurs téléphones mobiles avec alimentation externe commune à l’Europe. Ce bloc d’alimentation externe commun et standard d’un chargeur est souhaitable parce que l’incompatibilité des chargeurs pour téléphones mobiles est un problème environnemental majeur et un inconvénient important pour les utilisateurs.

Spécifications techniques : le Micro-USB est le grand gagnant

En ce qui concerne le câblage, connecteurs et adaptateurs, le EPS standard doit inclure un câble avec un connecteur Micro USB-B pour la connexion à un téléphone mobile. Ce câble peut être « captif » (attaché de façon permanente à l’alimentation) ou amovible. Si amovible, le câble doit être connecté à l’alimentation via un port USB-A femelle avec connecteur standard. Pour ce qui est de la recharge de batterie, depuis 2005, la tendance de nombreux fabricants de téléphones mobiles et d’autres petits appareils à piles tend vers l’utilisation du 5 V DC, qui est la puissance d’un port USB. Cette norme est de plus en plus adoptée par l’industrie sans être obligatoire.

Et depuis?

Depuis ces négociations qui durent depuis 3 ans, un amendement de 2013 a modifié la proposition afin que s’applique la standardisation à tous les équipements radio ( tout « produit qui émet ou reçoit intentionnellement les ondes radio pour la communication »), y compris les téléphones mobiles, les tablettes, ouvre-portes de voiture, modems… Le Parlement européen devrait signer la proposition de loi en mars 2014. Une fois signé les 28 États membres auront ensuite deux ans pour voter les nouvelles règles dans leurs lois respectives et les fabricants nationaux auront une année supplémentaire après que de se conformer (2017).

La Corée et la Chine joignent le groupe

D’autres normes d’alimentation et de recharge de téléphone mobile ont été mises en œuvre dans d’autres parties du monde (par exemple, la Corée et la Chine). Une proposition pour une solution globale de l’industrie du téléphone mobile est également encouragée par des organisations de l’industrie de la GSMA (GSM Association CAD des Fabricants de téléphones mobiles) et OMTP (open Mobile Terminal Platform CAD Le regroupement des opérateurs de réseaux mobiles). Des négociations sont actuellement en cours avec ces pays qui sont les principaux fabricants mondiaux. Les États-Unis qui ne sont pas les plus fervents adeptes de la réglementation obligatoire mais n’auront d’autres choix que de se plier aux standards mondiaux, tôt ou tard.

Laisser un commentaire :