≡ Menu

Comment se protéger contre l’achat de produits contrefaits en ligne

Peu d’internautes savent que la majorité des produits vendus sur le web sont des copies, pauvres ou de qualité, mais qui généralement violent les droits d’auteur. Mise en situation: Vous surfez sur le net à la recherche d’un fil connecteur pour charger votre téléphone multifonction et vous tombez sur un site qui propose le fil payé 20 $ en boutique, pour seulement quelques dollars. Vous en commandez plusieurs pour finalement vous rendre compte que ces fils fonctionnent de façon intermittente et endommagent la prise de votre appareil. Pourtant il porte le logo du manufacturier. Bienvenue dans le monde de la contrefaçon en ligne.

Pas seulement l’électronique

Bien sur que le secteur des produits électroniques est le royaume de la contrefaçon puisqu’ils sont chers et très recherchés. Mais le secteur de la mode et du luxe est aussi le domaine privilégié des fraudeurs (parfums, sacs à main, bijoux, montres…). Par ex. les experts estiment que 90 % des produits Louis Vuitton et Christian Dior vendus sur EBay sont contrefaits. Un autre terrain propice à la vente de produits copiés et dangereux est surement les médicaments, surtout les produits pour soigner les problèmes érectiles. En plus d’être illégaux, ces produits peuvent s’avérer dangereux.

Une solution

Beaucoup de pays européens, qui sont particulièrement touchés par la contrefaçon comme la France, l’Allemagne ou l’Italie, bloque systématiquement les produits contrefaits aux douanes postales. Cette procédure de fouille est longue est couteuse, mais très efficace. Ce n’est pas encore le cas en Amérique du Nord, mais tranquillement les mentalités évoluent.

Et la justice?

Les autorités estiment que 80 à 90 % de la contrefaçon mondiale provient de Chine et ils se plaignent que le gouvernement chinois joue la politique de l’autruche vis-à-vis de cette industrie lucrative. Du fait du manque d’engagement sérieux de la part des autorités chinoises pour éradiquer la production des produits contrefaits sur leur sol, les marques ne peuvent envisager de demander, et d’obtenir, la clôture des usines et ateliers de produits contrefaisants en Chine. Il est difficile de poursuivre les fabricants et vendeurs de ses produits contrefaits puisqu’ils sont situés en Chine et que les démarches judiciaires ne mènent à rien. La Corée du Sud est aussi très active dans le marché de la contrefaçon, mais de qualité. Il est de plus difficile d’identifier les produits contrefaits provenant de ce pays du fait du grand soin qui est apporté à leur confection.

L’éducation et l’information

La seule façon de contrer la croissance de la contrefaçon est la prise de conscience. Il faut éviter d’encourager cette industrie qui est souvent financée par le blanchiment d’argent généré par la drogue et la contrebande. Il est de notoriété publique que le marché de la contrefaçon et de la piraterie est aux mains d’entreprises mafieuses qui en retirent d’énormes profits. Donc si vous voyez sur le web un produit d’une grande marque à un prix trop beau pour être vrai, c’est qu’il s’agit sans aucun doute d’un produit contrefait, et qu’il est trop beau pour être vrai.

Laisser un commentaire :