≡ Menu

Comment savoir si le message reçu par email est un canular?

Depuis l’invention du courriel, combien de fois avons-nous reçu des courriels d’amis et membres de notre famille nous annonçant qu’un virus informatique nous guettait pour détruire notre disque dur, ou encore que nous deviendrons riches en faisant suive des courriels de Microsoft ou encore recevoir une caisse champagne. D’autres fraudes sont archiconnues comme les messages provenant de l’Afrique de l’Ouest qui vous offre la chance de toucher des millions de beaux billets ou encore que vous êtes le gagnant d’une loterie ou d’une croisière.

Encyclopédie des canulars informatique

Mais comment faire pour justement vérifier si le message est bel et bien vrai ou s’il s’agit d’une légende urbaine? Depuis le début de l’année 2000, trois passionnés de France ont mis en ligne un site de références impressionnant où ils répertorient tous ce qui grouillent et fourmillent dans le mode des canulars Internet. Créé par les frères Bruno et Pierre Roy-Contancin, secondés par Guillaume Brossard, le site HOAXBUSTER s’évertue à inventorier des dizaines de milliers de canulars qui circulent sur le web. Bien que le nom du site soit anglophone, il ne s’occupe exclusivement que de canulars francophones. Ils vous informent aussi de l’origine du message, de son évolution et s’il s’agit d’un virus. Ils n’hésitent pas à contacter les entreprises ou les personnes mentionnées dans les messages, pour faire la lumière sur ce sombre message. HoaxBuster

Limiter la propagation des fausses rumeurs sur le web par courriel

Une armée de bénévoles s’occupe à gérer les centaines de canulars qu’ils reçoivent chaque jour de la communauté de chasseurs de canulars. Vous pouvez aussi consulter la liste des « Hoax » les plus populaires, les plus lues ayant été consultées plus de 500 000 fois. La facture du site est un peu vieillotte, mais est très bien organisée. Chaque canular possède son propre texte souvent assez bien fignolé. Il existe une autre référence appelée HOAXKILLER, créé en 2003, qui est plus un Wiki qu’autre chose. Pour les canulars anglophones, il existe aussi une ressource fort bien conçue SNOPES, en Californie.

Mais un canular, c’est une blague!

Pas vraiment puisque la plupart du temps, ce genre de message met en vedette des lieux, des entreprises ou des gens qui n’ont souvent rien à se reprocher. Il encourage la désinformation et l’atteinte à l’image des personnes ou de lieux concernés. En plus, ces millions de messages erronés encombrent les réseaux informatiques en plus de créer de fausses alertes et souvent abritent eux-mêmes des virus.

Un peu comme les commérages de l’ancien temps où le père Ovide sur le perron de l’église relayait une rumeur que lui-même avait entendu au magasin général, les canulars virevoltent dans le cyberespace et nous font perdre un temps précieux, et font la joie des gens qui les imaginent. Ne faites pas perdre de temps à vos amis, et allez toujours vérifier la véracité d’un message sur Hoaxbuster avant de polluer la boîte de courriel de votre voisin.

  • Georges-Andre Bercher 4 mai 2016, 14:16

    si le site vient du Canada et si c’est sérieux

Laisser un commentaire :