≡ Menu

Calico, quand Google désire les vieux en bonne santé

Écoutez la chronique en fichier Mp3

 

Google a fondé Calico en 2013 dans le noble but de lutter contre le vieillissement et les maladies associées à la vieillesse. Aussitôt les médias ont annoncé que Google cherchait à créer un être immortel, dans le but de discréditer ce projet.

Un fonds de recherche pour financer les projets

Le nom de Calico provient de l’abréviation de California Life Company. Leur budget de départ est de 1,5 milliard $. Leur but initial est de s’attaquer à la dégénérescence du système nerveux et au cancer. Le PDG de l’entreprise Arthur Levinson siège aussi sur le conseil d’administration d’Apple et sur celui du géant pharmaceutique Hoffman-La Roche.

Google s’est associé à plusieurs universités américaines (MIT, Harvard…), à des compagnies pharmaceutiques et des instituts de recherche sur le vieillissement. Google a même annoncé qu’un médicament anti-cancer est présentement à l’étude avec l’université du Texas.

Ancestry.com et l’ADN

En juillet 2015, Calico a annoncé son association avec le site web Ancestry.com dans le but d’effectuer des recherches sur le code génétique des personnes âgées pour d’identifier les gènes de la longévité. Cette entreprise investira plusieurs millions de $ pour développer une base de données regroupant le code génétique de milliers d’Américains volontaires.

Critique de Bill Gates

Le fondateur de Microsoft et milliardaire Bill Gates a critiqué l’approche de Google dans ce projet en les encourageant plutôt à aider les pays en développement à combattre les épidémies. Selon lui, le projet de Calico ne profitera qu’aux riches et n’aidera pas les populations qui ont vraiment besoin d’aide à combattre la maladie et le décès prématuré des bébés. Bill Gates investit déjà 2 milliards $ afin de donner accès à de l’eau potable aux pays pauvres.

Larry Page et le cancer

Selon Larry Page, cofondateur de Google, il ne faut plus se concentrer sur le traitement du cancer, mais sur la tâche de l’éliminer, de le faire disparaître une fois pour toutes. Selon lui, la disparition du cancer fera augmenter l’espérance de vie de la population de trois ans, ce qui est un bond gigantesque pour l’humanité.

Promoteurs du transhumanisme 

Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort comme inutiles et indésirables.

Ils font la promotion de l’amélioration de la condition humaine à travers des techniques d’amélioration de la vie, comme l’élimination du vieillissement et l’augmentation des capacités intellectuelles, physiques ou psychologiques.

Laisser un commentaire :