≡ Menu

Comment Google Maps réussi à suivre la circulation routière?

Vous êtes vous déjà demandé comment nos amis de Google Maps pouvaient faire pour connaître la circulation sur la plupart des routes du pays, sans rarement se tromper? La première génération de Google Maps ne s’occupait pas de circulation. Cette application vous indiquait simplement la meilleure route à emprunter du point A au point B. Par la suite, ils ont ajouté la capacité d’afficher la circulation en estimant la durée de votre trajet, même dans une circulation relativement dense. Ce changement s’est opéré en mars 2012 quand Google Maps est devenu beaucoup plus utile pour les conducteurs, parce qu’en plus d’offrir les directions, ils ont aussi commencé à offrir des informations en temps réel sur l’état de la circulation.

Vert, jaune ou rouge

Si une route est de couleur verte, alors la circulation est libre, une route jaune signale un peu de trafic et une route rouge signifie encore plus de congestion. Mais est-ce que Google possède des caméras sur les autoroutes ou utilise des milliers d’hélicoptères. Pas vraiment. Alors, comment Google peut connaître la circulation sur toutes les routes, presque tout le temps ? À l’aide de nos téléphones multifonctions (ou intelligent).

Que vous le vouliez ou non, les compagnies de téléphone cellulaire ont besoin de connaître l’emplacement exact d’un appareil téléphonique pour faire payer correctement les clients pour leurs appels. Donc les entreprises surveillent constamment l’emplacement du téléphone sur la base de la force de signal par rapport aux tours de téléphonie cellulaire, ce qui permet au téléphone de transférer de tours lorsqu’il se déplace. Depuis 2011, tous les téléphones sont équipés de GPS, ce qui permet de localiser tous les appareils grâce à la triangulation des tours cellulaires et le GPS.

Puisque de plus en plus de gens sont équipés de ce type de téléphone, Google possède maintenant une armée miniature qui surveille la circulation. Ainsi, le flux de trafic que vous voyez sur votre carte est un affichage très précis en temps réel du nombre de téléphones qui font actuellement le même trajet. Fondamentalement, il doit y avoir un nombre minimum d’appareils en service sur un trajet donné afin de pouvoir identifier une route verte, jaune ou rouge, plutôt que gris, qui signifie qu’il n’y a pas assez de données.

Atteinte à la vie privée?

Cette technique a soulevé une certaine controverse concernant l’utilisation des données personnelles sans que les utilisateurs en ai donné l’autorisation. Google explique que les gens peuvent refuser de partager leurs données de voyage avec Google en modifiant les paramètres de leurs téléphones.

Mais si vous bloquez l’accès au GPS, vous bloquez en même temps votre accès aux informations sur la circulation de Google Maps. Pour ceux qui utilisent leur GPS, Google signale qu’il protège leur information, en ne sachant pas quelles données proviennent de quelle voiture. Il est indéniable qui si vous choisissez de partager vos données, vous aidez à faire fonctionner un service indispensable aux automobilistes.

Non seulement les informations de Google sont plus fiables que la circulation à la radio, mais en plus vous pouvez consulter les cartes de Google pour vous guider et sélectionner une autre route. Et finalement, l’information de Google est extrêmement utile puisqu’elle peut techniquement servir à désengorger un bouchon en redirigeant le trafic vers une route moins congestionnée, ou en retardant le départ des automobilistes qui ne veulent pas être pris dans la circulation.

  • faty 19 février 2016, 19:17

    svp aidez-moi sur cette application c’est mon projet fin d’étude

Laisser un commentaire :