≡ Menu

La marque de commerce d’Apple appartient-elle aux Beatles?

Écouter la chronique en MP3

.

magritteDès la naissance d’Apple Computer, des négociations ont eu lieu entre les représentants des Beatles et de Steve Jobs quant à l’utilisation de la marque de commerce « Apple », mais les négociations ont duré plus de 25 ans, et coûté très cher.

En janvier 1968, suite au décès de leur gérant Brian Epstein, les Beatles décident de prendre leur destin en main en volant de leurs propres ailes. Ils ont alors créé à Londres leur propre compagnie de gestion appelée Apple Corps, avec le fameux logo de la pomme verte Granny Smith.

apple beatlesPlusieurs prétendent que Paul McCartney a eu l’idée de la pomme verte en s’inspirant du fameux tableau du peintre René Magritte, intitulé « Ceci n’est pas une pomme ».

Mais en réalité, il s’agit plutôt de la toile du même peintre Magritte, Jeu de Mourre, que Paul McCartney se procurera pour lui-même, comme pour valider son idée fumante.

1981 – Première poursuite des Beatles contre Steve Jobs

apple-computer-logoEn avril 1976, de leur côté Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne incorporent Apple Computers inc. avec un logo de pomme croquée. Quelques mois plus tard, en 1978, les Beatles déposent une plainte contre Apple Computer pour violation de leur marque de commerce.

Trois ans plus tard, en 1981, un accord est intervenu entre les deux parties pour environ 80 000 $ US où Apple Computer s’engage à ne jamais entrer dans le marché de la musique alors qu’Apple Corp des Beatles promet de ne jamais entrer dans le marché des ordinateurs.

1986 – Deuxième poursuite, et l’apparition des fichiers MIDI

Dès 1986, on voit apparaître la capacité de stocker de la musique sur les ordinateurs d’Apple en fichier MIDI. En 1989, les Beatles reprennent la voie des tribunaux et poursuivent de nouveau Apple Computer pour bris de l’entente conclue quelques années auparavant.

1991 – Nouvelle entente entre les belligérants

En échange de 26,5 millions $ US à verser aux Beatles, Apple Computer obtient le droit d’utiliser son nom pour reproduire ou lire du contenu musical numérique, mais il leur est interdit de vendre de la musique sur des CD ou tout autre support physiques.

2004 – Troisième poursuite,et la sortie de l’iPod et iTunes

En 2001, Apple Computer met en marché leur premier baladeur numérique iPod. Afin de l’alimenter, ils lancent en 2003 l’ITunes Music Store, leur site de vente de musique en ligne. En septembre 2004, les Beatles déposent une nouvelle poursuite pour rupture de contrat.

Après le procès en 2006, les Beatles sont déboutés en première instance et ils font appel de la décision du juge en cour d’appel.

2007 – Nouvelle et finale entente

Plutôt que de se battre de nouveau, et courir la chance de perdre selon les conditions de la cour, Apple Computer cède en 2007. Pour 500 millions $ US versé aux Beatles, Apple Computer s’entend finalement avec les membres des Beatles et l’entreprise de Californie possède aujourd’hui le droit d’utiliser la marque de commerce Apple pour vendre de la musique.

Malgré cette entente, les 13 albums studio des Beatles n’apparurent sur iTunes qu’en 2010, mais les deux entreprises demeurent quand même en bon terme aujourd’hui. Jusqu’au prochain procès?

Laisser un commentaire :